dimanche 20 mai 2018

Rebecca Kean tome 2

Informations:

- Auteur: Cassandra O' Donnell
- Édition: Quebec loisirs / j'ai lu
- Genre: Bit lit
- Pages: 605


Résumé:

Depuis que je suis devenue la tueuse attitrée de la communauté surnaturelle du Vermont, je n'ai plus une minute à moi : course-poursuite, exécutions, meurtres en série... Bref, je n'ai ni le temps ni l'envie de m'occuper de ma vie privée. Alors quand mon ex, Michael, un vampire aussi sexy que redoutable a débarqué en ville, ça m'a un peu contrariée. Il faut dire que quand on se retrouve enceinte à seize ans et qu'on plaque son amant, on n'est généralement pas très pressée de le revoir dix ans plus tard et de lui annoncer qu'il est papa. Du moins, pas avant d'être passée faire le plein chez Joe, le marchant d'armes du coin.


Mon avis:

Pour ceux qui ont lu mon avis sur le précédent tome, vous savez que celui-ci a été un énorme coup de cœur. Du moins, c’est ce que je crois en ce moment. J’étais ravi de retrouver Rebecca et tous les autres personnages de cette histoire. J’ai aussi été surprise que les tomes sont de plus en plus gros, haha. Je n’ai pas encore regardé le nombre de pages du tome suivant, mais j’ai un peu peur. 

Nous retrouvons Rebecca qui est maintenant l’assayim de son secteur. Encore une fois, elle doit faire face à un grave problème. Des louves sont retrouvées mortes dans le clan des loups-garous. Comme dans le précédent tome, notre héroïne fonce droit devant pour découvrir le fin mot de l’histoire. 
Pendant ce temps, Michael, son ex-copain vampire, débarque dans les environs. Cependant, ce n’est pas facile quand il découvre sa relation avec Raphael. Une grande rivalité s’installe entre les deux vampires et Rebecca se retrouve coincée entre les deux. 

Pour ce qui est de mon avis, je ne sais pas si j’ai autant aimé que le tome 1 ou si je l’ai moins aimé. Si je décide que je l’ai moins aimé, ce serait seulement à cause de Rebecca. J’aime beaucoup ce personnage, mais dans ce tome-ci, j’avais l’impression d’être face à un robot. Elle ne semble pas avoir de sentiment et elle semble indestructible. Je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai l’impression que c’est un peu Too much. 

Par contre, pour ce qui est du roman, je ne me suis jamais ennuyé. Il y a toujours un événement qui arrive et nous tournons les pages à une vitesse folle. Il est vrai que nous connaissons déjà l’univers grâce au premier tome, mais l’arrivée de nouveaux personnages aide à nous tenir en haleine. 
De plus, Rebecca développe ses pouvoirs dans ce tome-ci, et je dois avouer que j’ai trouvé très intéressant de voir cet aspect de cette dernière. 

Finalement, c’est une bonne lecture avec plein de rebondissements, mais avec un côté qui manque d’humanité et de réels sentiments. 

Pour vous procurer ce tome-ci OU toute la saga c'est ici

Ma note: 8/10

Je tiens à remercier Quebec Loisirs pour l'envoi de ce tome 2. 


Les mille visages de notre histoire

Informations:


- Auteur: Jennifer Niven
- Édition: Gallimard jeunesse
- Genre: Jeunesse
- Pages: 448


Résumé:

Tout le monde croit connaître Libby Groby.
Pourtant, personne ne s'est jamais intéressé qu'à son obésité. Elle a longtemps vécu recluse dans sa chambre, cachant son corps et ses angoisses. Cette année, sa vie peut changer: Libby s'est inscrite au lycée.

Tout le monde croit connaître Jack Masselin.
Étudiant rebelle, sexy ... aux réactions imprévisibles. Sous son arrogance, Jack a enfoui un secret douloureux.


Mon avis:


Si vous ne l’avez pas vu sur Instagram, je vous annonce que je suis officiellement partenaire avec la maison d’édition Gallimard. Je suis tellement contente puisque c’est la maison d’édition qui a publié la saga Quatre filles et un jean. Si vous ne le savez pas, c’est la saga qui m’a donné le goût à la lecture. Du coup, je pouvais choisir parmi leurs parutions et j’ai décidé de me lancer dans celui-ci, sans avoir lu le résumé. J’y vais beaucoup par instinct depuis 1 an lors de mes choix de lecture et ce livre roulait beaucoup sur Instagram, c’est ce qui m’a donné envie de le découvrir. Je ne regrette PAS DU TOUT.

Nous retrouvons deux personnages différents dans des chapitres alternatifs. Il y a Libby, qui est de retour à l’école après plusieurs années. Elle est considérée comme la plus grosse adolescente d’Amérique et les gens s’en souviennent. En second, il y a Jack, qui est très populaire, rebelle, sexy, drôle, etc., mais qui doit cacher un énorme secret aux gens qui l’entoure. Personne ne le connaît vraiment et il en souffre. 
Malheureusement, leurs univers vont se croiser d’une façon peu jolie. Ils seront alors obligés de se côtoyer un peu plus, à leur grand désarroi.

Dès le début de ma lecture, je ne savais pas à quoi m’attendre. J’ai été agréablement surprise de découvrir que les chapitres étaient extrêmement courts et qu’en plus les chapitres alternaient les personnages. Ce type de chapitres permet d’accélérer le rythme de lecture et j’adore ça.
De plus, l’écriture n’est pas trop petite et l’écriture de l’auteure est très fluide. Je savais donc que ma lecture serait bien, mais ce n’est pas tout. Après 15 ou 20 pages, je savais que j’étais pour adorer. Vous comprendrez surement si je vous dis que c’est le type de lecture qui nous enveloppe et nous absorbe. 

L’histoire se déroule sur quelques semaines, mais j’ai eu l’impression de les connaître depuis toujours. J’ai eu complètement la sensation de faire partie de l’histoire. Je me suis énormément attachée au personnage de Libby et de Jack. Je dois avouer que mon coup de cœur va à Libby. Contre toute attente, elle est tellement forte et elle garde la tête haute. Elle m’a beaucoup inspirée lors de ma lecture et je suis en admiration devant sa personnalité. 

Le seul point négatif est le fait que l’auteur amène le sujet de l’obésité d’une façon étrange. Elle démontre qu’il faut s’accepter comme nous sommes et que ce n’est pas le physique qui compte, mais elle cesse de décrire des choses inexplicables. J’ai déjà vu des gens rire d’une personne obèse, mais dans cette histoire c’est trop exagéré à mon goût. À lire ce livre, j’avais l’impression qu’elle pesait plus de 800 livres, mais, finalement, ce n’est pas ça du tout. Étant moi même « grosse », je ne trouve pas que ça représente ma réalité, mais bon, je ne vis pas à la même place qu’elle donc qui sait?

Sinon, j’en aurais lu encore 200 pages de plus ou même plus, pour ne pas quitter ces personnages si attachants.

Pour finir, je vous conseille de vous attarder sur la couverture de ce livre, à la suite à votre lecture, pour mieux la comprendre :) 

... Jusqu'à ce qu'il ne reste plus que de l'électricité. Le ciel grisâtre de cette matinée laisse place à un ciel nocturne où les étoiles brillent, si proches que je pourrais les cueillir, les emporter chez moi et peut-être les accrocher dans mes cheveux.


Ma note: 10/10

Je tiens à remercier Gallimard Jeunesse pour leur confiance et pour la découverte de ce roman.


vendredi 18 mai 2018

The rain - Après l'apocalypse

Informations:

- Auteur: Virginia Bergin
- Édition: Bayard
- Genre: Post-apocalyptique
- Pages: 411


Résumé:

Je m'appelle Ruby Morris. 
Je déteste la pluie. Je vais vous dire un truc étrange au sujet des apocalypses, un truc que je ne savais pas avant d'en vivre une. Ça a l'air assez horrible, hein? 
Faites-moi confiance...
Ça peut toujours être pire. C'est ce qui arrive quand vous êtes seul, qu'il y a une apocalypse mondiale et que vous espérez l'arrivée de votre père comme il l'avait promis, mais qu'il ne se pointe pas. Alors qu'est-ce que vous allez devenir? Et chaque jour, vous essayez de ne pas vous poser la question... Tout va bien se passer. Ou pas...

Mon avis:

Si vous saviez à quel point j’avais hâte à la sortie de ce deuxième tome. C’est par pur hasard que j’ai découvert sa sortie imminente au Québec. Je n’ai pas hésité à le demander et j’ai attendu son arrivée à la poste avec impatience. Je n’ai pas pu résister et j’ai commencé à le lire en même temps que le dernier livre de Musso, que j’étais en train de lire. Je peux vous dire que ça fait du bien de retrouver Ruby et l’écriture de l’auteure. 

Nous retrouvons Ruby qui est maintenant seule dans sa maison. Elle est de plus en plus terrorisée par le monde qui l’entoure. Malheureusement, elle perd la carte de jour en jour et continue à espérer que son père viendra la sauver. 
Un matin, elle entend les cloches de l’église et décide d’aller y jeter un œil. Elle est vite surprise lorsqu’elle croise une personne qu’elle connait. Bien vite, elle est entraînée dans une nouvelle aventure qu’elle aurait préféré éviter. 

Je dois dire que j’ai préféré le premier tome même si nous découvrons plusieurs choses sur l’apocalypse. J’avais l’impression que l’histoire tournait énormément en rond au début. Cependant, l’histoire a pris son envol lorsqu’elle rencontre une ancienne connaissance. À ce moment, j’ai tourné les pages à la vitesse de la lumière, haha. Ruby vivait plusieurs péripéties, un après l’autre.

Je suis complètement désolée si cet article semble partir en vrille, mais je ne sais pas du tout comment décrire mon ressenti. Les côtés positifs sont nombreux, mais inexplicables puisque je vous en révèlerais un peu trop. Pour les côtés négatifs, c’est un peu la même chose.

La seule chose que je peux dire, c’est que j’ai aimé retrouver Ruby, j’ai aimé en apprendre plus sur l’apocalypse, j’ai aimé suivre tous les personnages que nous croisons. Je n’ai pas aimé que ça tourne en rond au début et je suis un peu déçu que tous les malheurs n’arrivent qu’à Ruby, sans cesse.

Voilà mon avis sens dessus dessous, haha. J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop :) 

Ma note: 6,5/10

Je tiens à remercier Hachette Canada pour l'envoi de ce deuxième tome.

dimanche 6 mai 2018

Les étoiles de Noss Head tome 2 : Rivalités

Informations:

- Auteur: Sophie Jomain
- Édition: Québec loisirs / Pygmalion
- Genre: Fantastique / Young adult
- Pages: 352


Résumé:

Pour moi, une nouvelle vie commençait : l'université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J'avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n'importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voulait. Il fallait qu'ils se fassent la guerre, c'était plus fort qu'eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J'étais dépassée.

Je n'en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s'affronter allaient au-delà de tout ce qu'on peut imaginer.
J'étais au moins sûre d'une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m'en sortirais pas indemne.


Mon avis:

Après la lecture du tome 1, j’avais ÉNORMÉMENT hâte de lire la suite et c’est chose faite. Par contre, la lecture de ce tome 2 fut moins bonne que le premier et je vous expliquerai pourquoi. Malgré tout, j’ai adoré ma lecture :) 

Nous retrouvons Hannah qui étudie maintenant à l’université de St Andrews. Tout est nouveau pour elle, elle est loin de ses parents, elle est nouvelle dans une école qu’elle ne connait pas et elle est maintenant en colocation avec une jeune finlandaise. À peine les cours commencés, elle a déjà une tonne de devoirs et se demande comment elle réussira son année. Ce dont elle ne se doutait pas, c’est que cette histoire d’école serait le dernier de ses soucis. Bien vite, elle rencontre Darius et Minah, qu’elle trouve très anormal. Par la même occasion, Leith ne souhaite pas du tout qu’elle les fréquente et sa colocataire a la même opinion. Tout autour d’elle n’est pas normal. Ses nouveaux amis sont froids et dominateurs, sa colocataire fuit son copain, le cercle et la meute sont en guerre. Elle comprendra bien vite dans quelle situation elle est et les choses changeront. 

J’ai aimé que l’histoire évolue, mais il y a certains détails qui ne m’ont pas plu. À vrai dire, je crois que l’énorme détail que je n’ai pas aimé c’est la jalousie et le côté possessif de Leith. J’ai l’impression qu’il ne voulait pas arrêter, et à un moment, ce n’était plus agréable pour Hannah.
De plus, j’ai trouvé que l’histoire tournait un peu en rond par moment. J’avais l’impression que l’histoire n’avançait pas et qu’il n’y aurait jamais un dénouement. 

Malgré ces deux détails, j’ai adoré retrouver la plume de Sophie Jomain. En dépit du fait que j’avais l’impression de tourner en rond, l’auteure sait écrire les justes mots qui nous donnent envie de continuer notre lecture et d’en savoir plus. J’ai beaucoup pris plaisir à changer d’environnement, même si sa famille me manquait un peu. D’ailleurs, j’ai aussi aimé que l’histoire amène de nouveaux personnages tels que la meute. Ils sont solidaires, dévoués et protecteurs. Mis à part une certaine personne que je vous laisse découvrir. 

Pour finir, je n’ai qu’une chose à dire : mais quelle fin HORRIBLE!!!! La fin est totalement déchirante et je ne peux pas imaginer que je vais devoir attendre aussi longtemps avant de lire la suite. Non, je ne veux pas acheter un format poche, je veux cette version. Donc, je n’ai aucun choix, je dois attendre :( 

Ma note: 8/10

Je tiens à remercier Québec loisirs pour cette lecture.
Pour vous procurer cette édition magnifique, c'est ICI


Magical girl boy tome 1&2

Informations:

- Auteur: môkon Icchokusen
- Édition: Akata
- Genre: Manga
- Pages: ...


Résumé:

Saki Uno est lycéenne, mais elle est sourtout membre d'un duo de chanteuse pop : les magical Twin! Le problème, c'est que son groupe ne rencontre pas du tout de succès... Dépitée, un soir, alors qu'elle rentre d'un concert catastrophique, elle trouve devant chez elle un Yakuza fou furieux. Ce dernier lui apprend une drôle de nouvelle : sa mère était autrefois une magical girl, et c'est désormais à son tour de signer un contrat avec lui, pour protéger l'ordre et la justice!


Mon avis:

Je ne connaissais pas du tout ce manga, mais j’en ai entendu parler grâce à Le royaume de Mathy :) La première chose qui m’a attirée, c’est la brillance de ce manga. Je parle exactement du vrai terme, la couverture est sublime. De plus, Mathieu m’a spécifié que c’était drôle, donc il ne m’en a pas fallu plus pour foncer la tête première.

Je n’ai pas du tout été déçu, mais je dois avouer que ce n’est pas mon style habituel. L’histoire tourne un peu au ridicule, et c’est volontaire. J’ai bien aimé ce côté de l’auteur qui nous amène quelque part de nouveau, pour moi en tout cas. 

Nous retrouvons Saki Uno, une jeune fille qui ne tarde pas à savoir que sa mère est une ancienne magical girl. Bien vite et un peu malgré elle, elle se retrouvera à signer un contrat pour devenir à son tour une magical girl. Cependant, les choses ne se passent pas comme prévu. Elle qui croyait devenir belle et séduisante, elle devient un homme musclé et au charme renversant. Elle est déroutée et a peur que l’on découvre sa réelle identité. Par contre, les problèmes ne tarderont pas à arriver et quelqu’un de son entourage n’hésitera pas à voler à son secours et à lui révéler quelque chose d’enfoui. 

J’ai beaucoup aimé les personnages principaux, que ce soit Saki ou sa meilleure amie. Je les ai trouvées hilarantes du début à la fin. Malgré le fait qu’elles sont nunuches par moment et très naïves aussi, j’ai trouvé qu’elles sont très dévouées et déterminées. 

Le seul point négatif, c’est que je trouve que les filles sont chacune un peu trop obsédées par quelqu’un en particulier, et à moment c’est un peu trop. C’est le seul point que j’ai trouvé puisque l’auteur a su bien m’entraîner dans cette histoire et ses folies. Les monstres ne sont nul autre que de gros oursons et les personnages savent clairement qu’ils sont dans une histoire. Ce dernier point amène une vision nouvelle à ce genre d’histoire. 

Ce ne peut pas en dire plus, mais je vous conseille de tenter le coup :)

Ma note: 8,5/10

Je tiens à remercier Interforum editis Canada pour l'envoi de cette saga :) 

Tue-moi plutôt sous un cerisier

Informations:

- Auteur: Hina Sakurada
- Édition: Akata
- Genre: Manga
- Pages: ...


Résumé:

FUIS!
Voilà l'étrange SMS reçu par Yukino, jeune lycéenne, de la part de Saho, sa meilleure amie. Sans en comprendre le sens, elle se rend au lycée, comme tous les jours. Mais elle constate alors avec horreur que Saho s'est suicidée, pendant la nuit...laissant pour seul testament un tweet nébuleux: Yukino est horrible. Dès lors, l'engrenage est lancé, et Yukino est accusée d'être responsable de la mort de sa propre amie.


Mon avis:

Je suis officiellement dans une rage de lecture de manga. Quand j’ai vu ce manga, j’ai tout de suite voulu le lire. Le résumé est intrigant, et même si c’est morbide, j’adore les histoires qui touchent le sujet du suicide. Je ne me réjouis pas de cette situation, mais je suis toujours curieuse de l’histoire qu’il y a autour. De plus, le dernier message qu’a reçu Yukino laissait croire que ce n’était pas vraiment un suicide. 

L’histoire commence rapidement lorsque notre personnage principal reçoit le fameux texto qui lui demande de fuir. Comment réagir à ce genre de message quand notre amie ne répond plus? Le lendemain, elle se rend au lycée et apprends que son amie s’est suicidée et qu’elle a laissé un message qui semble accuser sa meilleure amie d’en être la cause. Bien vite, sa vie devient un enfer puisque tous les étudiants la pointent du doigt et l’accuse d’être la cause de cette mort. De plus, elle se rapproche du petit ami de Saho et cela n’est pas bien vu. Malgré elle, elle est mêlée à toute cette histoire de suicide, mais elle tente de savoir la raison. 

En commençant cette lecture, j’étais contente puisque c’est un Oneshot, mais finalement c’est ce détail qui m’a déplu. Un manga se lit, normalement, en 25 ou 30 minutes, donc je vous laisse imaginer la vitesse à laquelle l’histoire s’est déroulée. J’ai eu l’impression qu’on me bourrait d’informations et de situation, et j’ai réussi à comprendre qui était quasi à la fin du manga. Je n’ai pas eu l’impression d’avoir eu le temps d’apprécier l’histoire. Cela fait seulement confirmé que je ne suis pas fait pour les Oneshot.

Cependant, j’ai beaucoup aimé la thématique de l’histoire qui était vraiment intrigante et j’ai beaucoup aimé les graphiques lors de ma lecture. Ce que j’ai le plus apprécié, c’est la tournure des événements, je ne m’attendais pas du tout aux révélations de la fin.

En somme, ce n’était pas une mauvaise lecture, mais il est vrai que j’aurais aimé qu’il y ait deux tomes à ce manga. 

Ma note: 6/10

Je tiens à remercier Interforum editis Canada pour l'envoi.