vendredi 20 octobre 2017

Mémoires d'une jeune guenon dérangée

Informations:

- Auteur: Maureen Wingrove
- Édition: Michel Lafon
- Genre: Young Adult
- Pages: 233




Résumé:

Cléopâtre a trois chats, des parents divorcés, une petite soeur givrée fan de phoques, une pilosité plus proche de celle du singe que de l'être humain, et doit supporter quotidiennement maintes humiliations et insultes assénées par Clément, le plus sadique et néanmois plus beau mec du collège. 


Heureusement, elle peut compter sur sa BFF Chloé pour lui faire oublier ses drames existentiels à grand renfort de missions d'espionnage nocturnes et de tournages de film d'horreur amateur. Mais cette année, deux nouveaux font leur apparition en classe... et il se peut qu'ils changent considérablement le quotidien de Cléo.


Mon avis:


Premièrement, j’ai reçu ce roman en surprise. Je n’avais jamais entendu parler de celui-ci et j’étais bien contente d’avoir la chance de le lire. Le résumé promet une bonne histoire jeunesse et il tient sa promesse. 

Nous retrouvons Cléo, ou plutôt Cléopâtre. Elle n’est pas ravie du tout d’avoir ce prénom et elle trouve que ses parents ne se sont pas gênés pour appeler sa sœur Athéna. Comme si ses parents n’auraient pas réfléchi avant de prendre cette décision. 
Cléo est une jeune fille bien banale. Elle est dans l’âge ingrat où tout lui arrive. Poussée de croissance, poussée de poils sur les jambes et même ailleurs, des cheveux gras, etc. Elle se trouve extrêmement moche et les garçons de son école n’hésitent pas à lui dire. Par contre, la jeune fille vit bien avec le fait d’être moche, mais il est certain qu’elle se pose beaucoup de questions sur sa puberté. 
Par chance, elle est bien accompagnée dans la vie de tous les jours. Elle a une meilleure amie extraordinaire et des amies drôles et solidaires. 

C’est difficile d’être une adolescente lorsqu’on aime les barbies et l’espionnage, mais aussi... les garçons.

J’ai apprécié ma lecture, du début jusqu’à la fin. L’écriture de l’auteur est fluide et se lit extrêmement bien. De plus, l’histoire se déroule sous forme de journal intime avec beaucoup d’humour. 
Rapidement, je me suis reconnue dans ses mésaventures. J’ai moi aussi été une jeune fille à la recherche de ma véritable identité. Ce roman représente très bien la vie d’une jeune fille de 13 ans qui n’accepte pas l’autorité parentale, qui doute de sa beauté, qui voudrait être plus vieille que son âge et qui vit de l’intimidation à répétition.

J’ai beaucoup aimé le réalisme de la situation puisqu’il est vrai qu’à cet âge, il est difficile de savoir dans quelle catégorie nous sommes. Les barbies sont encore intéressantes, mais socialement inacceptables aux yeux des autres jeunes. Les garçons sont souvent « cons », mais on ne peut s’empêcher de craquer pour eux même s’ils sont infects.

J’ai beaucoup aimé lire certains passages qui représentent les dernières générations, à partir de 1990-2000. Le moment le plus criant est quand Cléo découvre quelque chose d’anormale sur elle et décide de faire une petite recherche Google, mais qu’elle est trop gênée pour écrire le dernier mot au complet! Si vous saviez combien de fois j’ai effectué cela à son âge, haha.


Pour finir, je vous conseille ce roman si vous cherchez une bonne lecture relaxe et drôle, une lecture sans prise de tête ou une lecture rapide. 

Ma note: 8/10


Merci à Michel lafon Canada pour l'envoi surprise :) 



vendredi 22 septembre 2017

La veillée de Noël / Jack l'Éventreur

Informations:

- Auteur: Anne Perry
- Édition: Pocket
- Genre: Policier

- Pages: 137


Résumé:

La veillée de Noël:

C'est une jeune femme tremblante et angoissée que le célèbre détective Sherlock Holmes reçoit dans son bureau du 221b Baker Street. Un meurtre va être commis chez elle durant la veillée de Noël et il est le seul à pouvoir l'empêcher.

Jack l'Éventreur: 

Depuis plusieurs mois, Jack l'Éventreur sème la terreur dans le quartier de Whitechapel. Et, si les prostituées paniquent en se demandant : serai-je sa prochaine victime?, les femmes de bonne condition, elles, tremblent en osant à peine penser : serais-je son épouse?



Mon avis:

Lorsque j’ai vu cette nouvelle sortie, je pensais, vu le titre, que nous avions l’histoire en français et puis en anglais, une après l’autre. Mais, ce n’est pas du tout le cas. Au moment de sa réception, je l’ai ouvert pour regarder l’intégralité et j’ai remarqué que l’histoire alternait entre le français et l’anglais. J’étais très étonnée, mais bien heureuse de remarquer l’originalité de la mise en page. 

Pour ce qui est du résumé de l’histoire, je ne vous en ferai pas puisque chaque histoire ne fait même pas 70 pages. Vous imaginez, donc, que je vous dirais toute l’histoire, par le fait même. 

J’ai aimé ma lecture et je savais que j’étais pour l’aimer puisque je connaissais déjà ces histoires. Je dois dire que ce n’est pas la grosse histoire policière, mais ça reste une lecture entraînante et agréable. 

Malgré ses 137 pages, j’ai mis un peu plus de temps à le lire qu’un roman de 300 pages. Cela explique ceci puisque je ne suis pas bilingue. Je m’en tire très bien, mais je n’ai pas de vitesse dans ma lecture. Pourtant, je dois dire que l’alternance de texte m’a aidé à mieux comprendre. 

En fait, vous avez, sur la première page, le texte en anglais avec quelques mots en notes explicatives. Sur la deuxième page, vous avez la traduction française. Ceci permet d’essayer de comprendre par soi-même le texte en anglais, puis de le lire dans notre propre langue par la suite.

Je trouve l’idée très originale et intelligente. Ce type de livre peut aider beaucoup de gens qui ont des difficultés avec l’anglais et le niveau n’est pas si élevé. Il est créé pour faciliter l’apprentissage :) 

Je vous conseille fortement de commencer par ce genre de roman avant de vous lancer dans la VO.

Ma note: 10/10

je tiens à remercier Interforum Editis Canada pour l'envoi.


Parfums d'amour

Informations:

- Auteur: Stacey Lee
- Édition: Michel Lafon
- Genre: Young Adult
- Pages: 365



Résumé:


À 16 ans, Mimosa est l'une des dernières aromanciennes de la planète. Son odorat magique lui permet de déceler des fragrances imperceptibles et de s'en servir pour confectionner des philtres d'amour. Car c'est sa vocation : assortir les âmes soeurs qui s'ignorent. Pourtant, elle-même ne peut en aucun cas tomber amoureuse sous peine de perdre à jamais son don.

La jeune fille pense son avenir tout tracé : concocter des potions, s'occuper de ses fleurs, et contempler, sans y goûter, le bonheur qu'elle crée. Mais quand elle donne par erreur un élixir à la mère de Courtm le garçon le plus populaire du lycée, elle doit tout faire pour réparer sa faute, quitte à lui demander de l'aide. Mimosa va alors réaliser que l'amour est bien plus qu'une savante équation de senteurs...


Mon avis:


J’ai décidé de me lancer dans cette lecture à cause de son originalité. Au premier coup d’œil, je pensais que c’était un roman hyper jeunesse et je n’étais pas certaine de vouloir lire ce genre. Mais, quand j’ai lu le résumé, j’ai été complètement envoûtée. De plus, la couverture est sublime, elle sort de l’ordinaire tout en étant simple et colorée.

Mimosa est une jeune fille qui n’est pas comme les autres. Elle est destinée à devenir aromancienne, comme sa mère. En fait, sa mère est la seule aromancienne, autre que la jeune fille, et elle est bien déterminée à la distraire des garçons de son âge, pour lui permettre de se concentrer sur son don. Cependant, personne n’a demandé l’avis de Mimosa, sur cette situation. Bien vite, les choses prennent un nouveau chemin. Après une histoire inhabituelle, la jeune fille n’a pas le choix de faire équipe avec un beau jeune homme pour régler une certaine situation. Difficile de ne pas tomber en amour. Par contre, si elle tombe en amour avec un garçon, il y aura de graves répercussions dans sa vie.

J’ai vraiment apprécié chaque moment de ma lecture. C’est une lecture légère et magnifique à la fois. Certes, nous découvrons un Nouveau Monde avec des philtres d’amour et des dons olfactifs. Mais, nous accompagnons Mimosa dans le début de ses émotions. L’auteur nous a si bien décrit l’histoire, que j’ai eu l’impression de retomber en amour pour la première fois. Vous savez, cette sensation d’avoir un ouragan d’émotions dans son cœur et une envolée de papillon dans l’estomac. Cette sensation qui nous donne envie de rire et de pleurer, mais aussi de sourire, tous les trois en même temps. Ce type de lecture laisse définitivement un baume sur le cœur. Lorsqu’on lit ce genre de roman, nous sommes dans un monde à part. 

Je n’ai pas trop aimé sa mère puisqu’elle est beaucoup trop arrêtée à ses ambitions et elle ne semble pas vouloir se rendre compte que sa fille n’est pas nécessairement heureuse à certains moments. C’est bien d’avoir de l’ambition, mais de cette façon ce n’est pas bien du tout.

Pour ce qui est de Mimosa, elle est une jeune fille tellement courageuse et intelligente. Elle incarne la douceur par excellence. Finalement, tout ce qu’elle veut, c’est goûter à la joie d’être une adolescente comme les autres. Elle est un peu maladroite et j’aime beaucoup ça. Ça donne beaucoup de charme à celle-ci, mais elle ne se laisse pas décourager du tout lorsqu’elle s’emmêle dans ses pieds. Elle corrige son erreur et fonce tout droit devant.   

Pour finir, je vous encourage à vous procurer ce livre puisqu’il est très léger à lire, qu’il est original et qu’il déborde d’émotions.


Ma note: 8,5/10

Je tiens à remercier Michel Lafon Canada pour l'envoi de ce roman!



Diabolic


Informations:

- Auteur: S.J. Kincaid
- Édition: Bayard
- Genre: Dystopie Young adult
- Pages: 579


Résumé:

Avez-vous déjà observé un tigre? Il possède une mâchoire assez puissante pour broyer l'homme le plus robuste, des muscles d'acier capables de traquer n'importe quelle créature. Pourtant, lorsqu'il attaque, il donne la mort avec une grâce aérienne.
Un diabolic n'est pas humain.
Un diabolic est programmé pour être fidèle envers une seule personne.
Un diabolic n'existe que pour protéger son maître. Quitte à donner sa vie. Quitte à en prendre d'autres.


Son avis:


Bonjour à tous, aujourd’hui c’est moi, mari fidèle, qui chroniquera ce livre.

Nous suivons l’histoire de Némésis qui a été créée uniquement pour protéger et aimer une seule personne dans l’univers, Sidonia Von Empyrée. Les années passèrent sans que rien entrave sa maîtresse jusqu’au jour où l’empereur envoya un terrible message à la famille Empyrée. Adieux les années de paix où Sidonia était en sécurité. Némésis va enfin entrer en scène et défendre, au péril de sa vie, sa maîtresse bien aimée. Trahison et complot, allié ou ennemi, Némésis va devoir tout changer de sa personnalité et se fier à son instinct pour survivre. Une chose est sûre, vaut mieux avoir une Diabolic de son côté que contre soi.

Le résumé du livre ne donne pas grand détail de l’univers de Diabolic, donc au début, j’imaginais les Diabolic comme de simples robots ou des cyborgs (un humain avec des pièces mécaniques dans le corps, le film Terminator est un bon exemple) ;) qui protègent leur maître au péril de leur vie. Et tout simplement dans un environnement normal, donc sur terre. Mais non, il nous amène carrément aux confins de l’univers, dans l’espace, avec un système de gouvernement qui n’est pas si loin de la réalité, mais qui est complètement différent. Les Diabolic, eux, sont créés artificiellement et entraînés pour devenir des machines de guerre qui ne serviront qu’une seule personne. Donc, un humanoïde qui ressemble aux humains, mais sans le côté émotionnel. 

Je dois avouer que j’ai, parfois, décroché un peu, car certains passages ont quelques longueurs, surtout au début, mais une fois le quart du livre passé, il y a tellement de rebondissements et de surprises que le livre se lit seul. Je trouve que l’idée générale de Diabolic est bien pensée et originale. J’ai beaucoup aimé que l’histoire nous entraîne dans l’espace, dans d’immenses vaisseaux et forteresses/stations spatiales, stationnés dans différents systèmes solaires et gouvernés par divers sénateurs.

Étant un grand romantique et adorant les histoires d’amour (oui, oui, nous existons), j’ai adoré la relation qui évolue entre Némésis et.. ;). Que cette personne voit en Némésis ce qu’elle est vraiment et non le rôle qu’elle joue m’a ému. Voir Némésis changer et voir l’incompréhension face à son changement m’a beaucoup fait rire.


Pour finir, la première fois que j’ai vu ce livre et que j’ai lu le résumé, je ne m’attendais pas à une si grosse bombe! J’ai A-D-O-R-É Diabolic. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu un si gros coup de cœur pour un livre. Si vous êtes un amateur du genre science-fiction, fantastique, complot, trahison, amour et amitié, ce livre est fait pour vous :).

Sa note: 9.5/10

Nous tenons à remercier Hachette Canada pour l'envoi de ce roman.




lundi 18 septembre 2017

Calendar girl - Septembre

Informations:

- Auteur: Audrey Carlan
- Édition: Hugo roman
- Genre: New Romance
- Pages: 146




Résumé:


Revenir à Vegas devait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal.
Elle n'a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l'argent à son client précédent qu'elle ne peut pas rembourser pour l'instant, et l'état de son père ne s'améliore pas! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n'a eu de ses nouvelles. Mia est totalement dévastée. Elle va prendre la seule décision qui s'impose à ses yeux. Blaine va obtenir ce qu'il veut, en tout cas, c'est ce que Mia va lui laisser croire...




Mon avis:

Tout d’abord, je me dois de vous dire que je suis complètement sous le charme de cette saga. J’ai remarqué qu’il me suffisait de lire le tome du mois en cours pour me relancer dans mes lectures. Je ne dis pas que j’ai des pannes de lectures, mais avec les études et les stages, je ne sais pas toujours où mettre ma tête. Parfois, je suis tellement fatiguée que la seule chose que je fais est d’être assise sur le divan devant une émission. Sinon, je n’ai tout simplement pas le temps. Cependant, comme je vous l’ai dit plus haut, j’ai trouvé un remède à cette situation :) 

Dans ce tome-ci, nous retrouvons Mia qui est de retour à Vegas puisque son père est dans un piètre état. Elle veille jour et nuit à son chevet, accompagnée de sa sœur, Maddy. Tout semble aller très mal pour Mia et elle ne sait plus comment s'en sortir. Plus les jours avancent et plus elle s'enfonce dans la déprime. Heureusement, son frère est présent pour les deux filles et il est extrêmement motivé à les protéger à tout prix. 

Ce tome-ci est définitivement dans mon top 3 des Calendar girl. Il est énormément sombre et triste, mais il dégage une telle émotion que c’est impossible pour moi de ne pas le mettre parmi mes préférés. 
Malgré le fait que son père ait contracté une dette auprès de Blaine, Mia est toujours dans l’espoir de le revoir sourire. Elle sait qu’il aime ses filles et elle est prête à tout pour qu’ils soient à nouveau tous réunis.
De plus, dans ce roman, Wes est porté disparu et la jeune femme en souffre énormément puisqu’elle aimerait qu’il soit à ses côtés pour affronter toute cette histoire. 
Et bien sûr, Blaine est prêt à remuer ciel et terre pour récupérer son argent, même si cela implique de faire mal à certaines personnes. 

Durant tous les paragraphes, je n’ai pas cessé d’être solidaire avec Mia. Si elle souffrait, je ressentais sa souffrance, ainsi de suite. Chaque personnage est authentique et le mois de septembre ne met personne de côté. On en découvre un peu plus sur chaque personne et on apprécie de plus en plus leurs personnalités.

Cette histoire prend officiellement un nouveau tournant. J’aimais bien le déroulement de chaque mois, mais je sens que l’auteur nous prépare quelque chose d’encore plus gros. 

Pour finir, j’ai TELLEMENT hâte de connaître la suite!!!


Ma note: 10/10 💕

Je tiens à remercier Hugo Roman Québec pour l'envoi de ce tome !

dimanche 17 septembre 2017

Six of crows 2 : La cité corrompue

Informations:

- Auteur: Leigh Bardugo
- Édition: Milan
- Genre: Fantasy
- Pages: 650


Résumé:

Vengeance. Complot. Trahison.

Une mission sépare Kaz et ses complices de la liberté. Une mission pour survivre, devenir riches et obtenir la gloire. Une mission au cours de laquelle tout Ketterdam se dresse contre eux.

Violence. Alliance. Rédemption.

Une partie mortelle. Six destins. Quand les dés truqués, ils changent les règles du jeu...

Mon avis:

J’avais lu le premier tome il y a des mois. Dans ma tête, j’ai l’impression que cela fait 10 ans que j’avais lu le tome précédent. J’ai donc eu beaucoup de difficultés à me retrouver dans le roman, vu le nombre de personnages. Disons que je ne suis pas la personne avec la plus grande mémoire sur terre. Je ne me souviens d’aucun nom de personnages, la plupart du temps.
J’avais bien aimé le premier tome même si ce n’est pas mon genre de lecture de tous les jours. J’avais bien hâte de retrouver les personnages du tome 1 :) 

Encore une fois, nous retrouvons nos six adolescents ou plutôt nos six malfrats qui sont de retour pour vivre une ou plusieurs nouvelles aventures. Je dois vous avouer que si je commence à résumer ma lecture, je ne pourrai pas mettre un point final à mon récit, haha. 

J’étais contente de retrouver ces six jeunes même si quelques personnages ont été mis de côté pour permettre cela. De plus, tout au long de l’histoire, nous pouvons constater l’évolution de ces derniers. Ils sont plus matures, selon moi, et commencent à comprendre un peu mieux les choses de la vie. 

Pour être bien sincère, j’ai eu beaucoup de difficultés avec ce tome-ci pour plusieurs raisons. J’ai dû attendre plus d’une centaine de pages avant de me sentir à nouveau envahi par leur univers. Je me sentais perdue puisque l’auteur ne nous relance pas dans les événements du passé. En temps normal, cela n’est pas bien grave, mais disons que dans ce genre de livre, il est important de se retrouver facilement. Je jonglais constamment entre ma page et le lexique de la fin.
Mon autre point négatif, c’est qu’il n’y avait pas l’action que j’attendais. Malgré leurs plans, etc., j’ai eu l’impression que l’action avait un peu disparu.

Cependant, il reste que j’ai bien aimé la suite. Ce n’est pas un coup de cœur ni une révélation, mais j’ai aimé avoir un point final à cette duologie. Et puis, malgré tout, il faut avouer que l’auteur a fait un excellent travail avec cette histoire originale, ainsi que ces personnages et qu’elle a une superbe plume. Je ne dirais pas non à l’idée de lire un de ses prochains romans. 

Ps : Regardez-moi cette couverture. Je tombe souvent en amour avec ces dernières, mais celle-ci reste une de mes préférées.

Ma note: 7/10

Je tiens à remercier Hachette Canada pour l'envoi.